Corentin Marchand

Corentin Marchand

Corentin étudie les techniques de l'image et le Cinéma à l'Université Paris III Sorbonne Nouvelle. Pour une expérience esthétique du cinéma dialoguant, dans ses hybridations formelles, avec ces traces picturales ses imaginaires sombres ; l'Image comme affect, comme vertige et comme  liberté.

Films préférés

  • Le Narcisse Noir, Michael Powell et Emeric Pressburger (1947)
  • La Maison du Diable, Robert Wise (1959)
  • Six Femmes pour l'Assassin, Mario Bava (1964)
  • L'Heure du Loup, Ingmar Bergman (1968)
  • Paroxismus, Jess Franco (1969)
  • Pink Narcissus, James Bidgood (1971)
  • Le Venin de la Peur, Lucio Fulci (1971)
  • Un Homme qui Dort, Georges Perec et Bernard Queysanne (1973)
  • Lèvres de Sang, Jean Rollin (1975)
  • Carrie au Bal du Diable, John Carpenter (1976)
  • La Maison aux Fenêtres qui Rient, Pupi Avati (1976)
  • Suspiria, Dario Argento (1977)
  • Stalker, Andrei Tarkovski (1979)
  • Liquid Sky, Slava Tsukerman (1983)
  • Sombre, Philippe Grandrieux (1999)
  • Amer, Helène Cattet et Bruno Forzani (2008)
  • The Exquisite Corpus, Peter Tscherkassky (2015)
  • The Neon Demon, Nicolas Winding Refn (2016)